Astuces

Les résolutions : oui ou non?

Avez-vous l’habitude de prendre de bonnes résolutions le premier Janvier de chaque année?
Arrêter de fumer, se mettre au régime, faire plus de sport pour les classiques. Changer de vie, déménager, trouver l’amour ou obtenir une promotion pour les plus ambitieux. Quelles que soient les résolutions qui composent votre liste, sont-elles réalisables?
La tradition avec les bonnes résolutions, c’est d’en faire la liste le 31 Décembre, alors que l’on est encore sobre et de les mettre en pratique dès le lendemain, premier Janvier, le jour où tout ira mieux. Prenons la résolution suivante : ne plus « snoozer » c’est à dire, perdre l’habitude de repousser son réveil le matin. Parce qu’on a froid, encore sommeil, ou juste la flemme. Comment mettre en pratique cette résolution un lendemain de fête?

Illustration de Pénélope Bagieu

 

Le premier Janvier de chaque année représente le début d’un nouveau cycle, une page blanche, un renouveau. On se remet en question, on se repense, on veut devenir une meilleure version de nous même. Autant vous dire que je connais ce phénomène tous les lundis. Dans l’article « 10 trucs à savoir sur moi », je plaisantais en n°7 en disant que je commence un régime tous les lundis et que je l’arrête tous les mercredis. C’est de cela qu’il s’agit tous les premiers Janvier. Alors, comment éviter de passer sa liste aux oubliettes avant l’épiphanie?

Être réaliste
Prendre des résolutions réalistes reste une décision sage. Cette bouffée de motivation que représente le début d’année ne doit pas être gâchée. Enlever donc dès maintenant « devenir millionnaire » ou « épouser Ryan Gosling ».
Se concentrer sur l’essentiel
Si on veut que l’année prochaine soit plus prospère que l’année dernière, il suffit de changer ce qui nous a déplu ou limité l’année précédente. Se concentrer sur un ou deux points à changer dans sa vie permet d’agir avec précision et engagement. Perdre du poids et se remettre au sport sont deux objectifs complémentaires qui peuvent radicalement changer le quotidien. Déménager, perdre du poids, arrêter de fumer et chercher un nouvel emploi pourrait faire un peu beaucoup. Libre à vous de vous lancer dans tous ces challenges en même temps, mais ce genre de liste ressemble plutôt à une liste intitulée « comment augmenter son stress en moins d’un mois ».

Chaque jour est un nouveau départ
Comme évoqué plus haut, le premier Janvier est une date clef qui inspire bon nombre d’entre nous. Mais il faut également se rappeler que chaque jour qui se lève est une chance et une nouvelle occasion de prendre son destin en main. Inutile de commencer un premier janvier ou un lundi. Commencez le jeudi 12 si vous le désirez! Ce qui compte, c’est l’espoir et l’énergie que vous investirez dans vos efforts à vivre mieux.

La magie du rangement

J’ai récemment acheté et lu le livre phénomène mondial écrit par la japonaise Marie Kondo. Il s’intitule « La magie du rangement ».

J’ai découvert cette personnalité hors du commun à la suite d’un e-mail de mon petit ami. J’ai lu l’article qu’il m’avait envoyé sur une méthode de rangement qui mettrai fin définitivement au grand bazar de la maison qui réapparaît inéluctablement même après des heures de rangements et de ménage. Cet article m’a réveillé. J’ai acheté dès le lendemain le livre décrivant la méthode KonMari et je l’ai littéralement dévoré.

Tout d’abord, je tiens a ne pas remercier ma famille et mon petit ami qui me prennent depuis toujours pour une mono maniaque du rangement et de la propreté et qui m’ont gentiment surnommés « la dictatrice ». Je me suis tellement reconnue dans les situations décrites par Marie Kondo que j’ai bien cru qu’elle était ma soeur cachée! La frustration qu’elle ressentait lorsqu’elle s’attelait au rangement de sa propre chambre et qu’ensuite, lorsqu’elle en ressortait elle constatait que le reste de la maison avait également besoin de rangement. MAIS que lorsque votre famille n’est pas réceptive au message que vous souhaitez transmettre vous rembarre sans ménagement et continue de vivre dans leur joyeux système de rangement personnel et déconstruit.

J’ai compris que ma recherche d’ordre et d’harmonie n’était ni un défaut ni une manie. C’est une nécessité vitale qui m’apporte un équilibre et du bien être. J’ai aussi compris que je m’y prenais mal car je subis comme tout le monde n’utilisant pas encore la méthode KonMari le phénomène de « rebond » qui décrit le fait que malgré les efforts fournis, le désordre ressurgi toujours.

La méthode consiste à vidé et jeter tous les objets qui nous entourent qui soit ne nous servent pas ou plus, soit ne nous apportent aucune joie.

Il faut procéder non pas par pièce (la chambre, le salon, la salle de bain…) mais par famille d’objet. Par exemple vous commencez par les vêtements. Vous devez sortir et disposer au même endroit (sur votre lit ou à même le sol) TOUS les vêtements que vous possédez. Par tous, elle veut dire tous. Ceux de votre penderie, ceux qui se trouvent au porte manteaux de l’entrée, ceux stockés dans votre grenier ou garage. Et même votre veste restée sur le dossier de la chaise. Ensuite, vous devez prendre chaque vêtement entre vos mains et tenter de ressentir s’il vous apporte de la joie. Si la réponse est oui, vous ressentirez cela dans votre corps, comme un enthousiasme ou une force qui ce manifestera au simple contacte de ce vêtement. Si la réponse est non, ce vêtement par directement à la poubelle. Si vous ne le portez plus depuis longtemps, qu’il est démodé, ou abimé, la séparation se fera naturellement. S’il est en parfait état mais que vous ne l’aimez pas vraiment ou que vous l’avez acheté pour des mauvaises raisons, la séparation se fera avec plus de mal car il est possible que vous vous disiez « je le porterai peut être plus tard… » ou « il est quasiment neuf et il m’a coûté tant… ». Mais il faudra accepter de s’en séparer s’il ne vous apporte pas de joie particulière. Si la culpabilité de jeter des choses en bon état vous accable trop, faite en don à des associations qui feront revivre vos vêtements en les distribuant à des personnes qui en auront besoin. Vous ferez une bonne action et avancerez dans votre processus de désencombrement de votre lieu de vie.

Car c’est de cela qu’il s’agit. De désencombrer. Nous possédons dans nos société modernes plus que nous en avons besoin. Il faut garder son confort sans s’encombrer de superflu. Ainsi, comme vous pouvez le remarquer, la plupart des livres que vous possédez restent sur l’étagère des années entières sans ne plus être consultés. Nous portons souvent les mêmes vêtements et les mêmes chaussures dans lesquels nous nous sentons bien mieux. Nous achetons tout pleins de gadgets et d’appareils sensés nous faciliter la vie mais que nous n’utilisons qu’occasionnellement ou jamais et qui finissent par encombrer les placards, les comptoirs de la cuisine et tous les espaces de rangements en général.

La révolution du rangement et de la manière de consommer se met en place. Lorsque vous aurez dégagé l’espace, vous aurez envie de prendre soin de votre maison et le ménage se fera plus vite car vous déplacerez moins de choses. De plus, vous achèterez moins de manière compulsive car vous aurez en mémoire le nombre incroyable de choses que vous avez dû jeter pour arriver où vous en êtes. En résumé, pour avoir le temps et l’esprit disponible pour s’occuper de soi, commençons par nous occuper de notre espace de vie. Ranger sa maison revient à ranger son esprit et à le faire fonctionner plus clairement. On y voit plus clair, au sens propre.

Vous pouvez acheter le livre La Magie du Rangement ICI.3106qxqbtl-_sx303_bo1204203200_

Myriam.